Edit Content
CATÉGORIES

Ce mot qui n’a que cinq lettres, est pourtant est la source de tout ce que le monde connaît aujourd’hui. Comment ? me diriez-vous. La réponse est simple mais l’humain s’en est éloignée.

Dans certaines langues, comme le français, l’expression d’un attachement à son épouse, son plat préféré, son jeu préféré se traduit par le même verbe “AIMER”.

  • J’aime ma femme.
  • J’aime le poulet
  • J’aime ma voiture

Les déclarations ci-dessus n’expriment pourtant pas la même chose.

L’amour que j’ai du poulet est celui de satisfaire ma faim, celui de le manger. Ma femme, je ne l’aime pas pour les mêmes raisons. Ainsi beaucoup ont confondu l’amour du poulet à celui du prochain, ou encore de leurs épouses.

Mais qu’est-ce que l’amour ?

Tous ceux à qui j’ai posé cette question, ont eu du mal à me répondre. Pour certains c’est un sentiment que l’on éprouve pour quelqu’un, pour d’autres c’est quand on ne peut pas vivre sans la personne. Tout ceci est bien, mais vient un moment le mauvais comportement de l’être aimé crée en nous un autre sentiment contraire : la haine, le dégoût. Alors plusieurs questions se posent : Était-ce de l’amour ? L’amour a-t-il une fin ?

Comment deux personnes qui disaient s’aimer peuvent se retrouver au tribunal ou en train de se salir dans les médias et, de nos jours, les réseaux sociaux ? Alors que par les mêmes canaux, ils déclaraient urbi et orbi leur amour ? Comment ce merveilleux sentiment à laisser place à la haine ? 

N’était-ce pas l’amour du poulet ? En effet, bien souvent cette haine viscérale qui remplace ce sentiment que nous définissons comme étant l’amour, est le résultat de la non-identification de la personne aimée à notre vision de l’amour. C’est ce que l’on définit souvent par le “ego”, le “moi”, cette conscience que nous avons de nous-même. Cet amour que nous avons de nous-même, qui nous fait aimer l’autre que lorsqu’il marche selon notre conception et fait des choses pour notre bien. Dès que les actes de celui-ci ne sont en adéquation avec notre vision, alors ce sentiment fait place à la haine.

En fait nous ne l’aimions pas, c’est nous que nous aimions. Comme la personne ne nous a pas traité comme nous le voulions, alors la haine a pris place.

SOURCE D’INFIDÉLITÉ

Demandez simplement à quelqu’un pourquoi aime-t-il son partenaire ? Ou, pourquoi est-il tombé amoureux ? Vous serez surpris de la réponse. Certains vous diront, il est beau, calme, mignon. Elle est comme une étoile, quand je la vois j’ai les papillons dans le ventre.

Qu’adviendra-t-il quand cette beauté fanera ? Quand cette étoile ne brillera plus ? Ca, c’est l’amour du poulet.

Ce n’est pas l’amour, nous avons été attirés par autre chose non par la personne elle-même. Un jour, lorsque l’objet de cette attirance ne sera plus, nous irons la chercher ailleurs.

Un amour défini est un amour fini. Oui, il est évident que lorsque nous définissons le pourquoi de notre amour, nous définissons aussi ses limites. Quand l’objet de cet amour ne sera plus alors là, la trahison prend place. On va chercher ailleurs ce que l’on ne trouve plus chez l’autre. Pourquoi ? Parce que ce trait de caractère, de physique ou la richesse qui nous avait attiré n’est plus. Notre soit disant amour devient notre source d’infidélité

Alors ma question reste et demeure : qu’est-ce que l’amour ?

La Bible dit :

Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour.
1 Jean 4 : 8

Dieu est amour, c’est sa nature, ce qu’Il est, son essence. Son amour ne finit jamais, il est unidirectionnel et ne regarde pas à ce que nous avons fait de bien, encore moins à ce que nous sommes. Peu importe ce que l’homme à fait, l’amour de Dieu pour lui est inconditionnel, il cherche le bien de l’humanité malgré tout.

Ainsi la vraie définition de l’amour est : la poursuite du plus haut bien être de l’autre. Poursuivre le bien de l’autre sans attendre quelque chose en retour. Je vous entends dire : “qu’est-ce que l’autre a à faire alors ?” La réponse est simple : si l’autre comprend la même chose, alors fini les guerres, les divorces, les meurtres, les disputes…

C’est ce qui manque dans nos couples. Toutes les haines et les divorces que nous connaissons aujourd’hui est le résultat de la non-application de ce principe. En fait les gens ne s’aiment pas. Chacun dans le couple poursuit son bien-être.

UNE PUISSANCE

Avez-vous déjà vu un manguier mangé les mangues ou un arbre fruitier mangé ses propres fruits ? Pourtant toutes ces plantes travaillent dur pour arriver à maturité et donner le fruit de leur travail, mais tout cela c’est pour le bien être des humains et des autres animaux.

Toute la nature a été créée par Dieu sur la base de la poursuite du bien-être de l’autre. Le soleil qui brille tous les jours fait beaucoup de bien à la terre et à tous ceux qui le peuplent, sans attendre en retour quelque chose de ces derniers. C’est cela le bien être universel : vivre pour l’autre.

Toute la nature marche selon ce principe sauf l’homme. Parce qu’il est tombé et après la chute, il est devenu inconscient de sa position, il à perdu cette nature.

Le vrai amour est inconditionnel et unidirectionnel. Cela ne fait pas l’unanimité, je sais, mais c’est une erreur monumentale de le considérer autrement. N’oublions pas que l’amour est aussi une force. C’est la plus grande arme que Dieu a donné à l’homme, car l’amour c’est Dieu. En vivant dans l’amour, nous vivons avec Dieu.

Connaissez-vous quelque chose de plus puissant que Dieu ? Lorsque nous laissons la haine envahir notre cœur, Dieu se retire : c’est alors que nous nous séparons de cette arme redoutable, de notre atout majeur ; c’est le début de tous nos maux. Le diable trouve ainsi l’opportunité de nous faire du mal. Ne vous séparez jamais de Dieu. Un enfant de Dieu, aime.

Deux mains tenant le mot puissance en anglais

Bien-aimés, aimons nous les uns les autres ; car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu.
Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour.
L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui.
Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés.
Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres.
Personne n’a jamais vu Dieu ; si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est parfait en nous.
Nous connaissons que nous demeurons en lui, et qu’il demeure en nous, en ce qu’il nous a donné de son Esprit.
1 Jean 4 : 7-13

Raison pour laquelle Dieu nous exhorte, dans Mathieu 5, d’aimer nos ennemis. Cette exhortation de Matthieu 5 nous apprend beaucoup de choses sur l’amour. Nous comprenons que la haine vis-à-vis d’une personne que nous déclarons avoir aimé, est l’expression même que nous ne l’avons jamais aimé. Cela nous montre aussi que tous ceux qui se disent de Dieu et ne le sont pas. Méditons sur ce passage.

Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.
Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,
afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.
Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains aussi n’agissent-ils pas de même ?
Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens aussi n’agissent-ils pas de même ?
Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.
Matthieu 5 : 42-48

J’aime particulièrement le verset 46 : “Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains aussi n’agissent-ils pas de même ?’’

Il ne s’agit pas d’aimer seulement ceux qui nous aiment, ceux qui sont les nôtres ou nous font du bien, NON. Les païens aussi font de même. Un enfant de Dieu a quelque chose de plus, il a la nature de Son Père et doit la manifester. Il aime tout le monde.

Ne passons pas notre temps à maudire ceux qui ne nous traitent pas bien. Ce sentiment de haine qui monte en nous est l’œuvre du diable qui a pour but de nous séparer de l’Esprit de Dieu, ce dernier ne supporte pas cette atmosphère haineuse. Ce qui aura pour conséquence de L’attrister et L’éloigner.

Pardonnez celui qui vous fait du mal. Alors qu’on le crucifiait, Jésus-Christ dit : “ Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font.”

Il savait, qu’en dépit du traitement sadique, allant jusqu’à la mort, qui lui était infligé, Il ne devait pas laisser la haine envahir son cœur. Il a pardonné et imploré le pardon pour ses malfaiteurs parce qu’Il est amour. Nous aussi, ne laissons pas la haine envahir notre cœur. Pardonner et aimer, tel doit être notre vie.  

Un coeur humain

De ce petit organe appelé cœur, viennent les sources de la vie. Le diable le convoite, le désir car il sait qu’une fois que nous lui faisons une place à l’intérieur de celui-ci, il en devient maître. De là découlera la sorte de vie que nous aurons. NOUS SOMMES ALORS A SA MERCI.

Garde ton cœur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie.
Proverbes 4

La première victime de la haine, ce n’est pas la personne détestée mais c’est nous. Nous nous faisons du mal. Quelle vie vient d’un cœur haineux ? Est-ce la vie de Christ ?

Si nous n’avons pas cet amour, demandons-le à Dieu. Rencontrons Christ et laissons nos cœurs être remplis de son esprit ; ainsi nous produirons cet amour.

Que Dieu vous bénisse richement à la pratique de Sa Parole.

Donducielement vôtre.

Facebook
Twitter

3 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES RECENTS